Liste des chroniques

Des Raby (2)

Jean Guillaume-Daraby, originaire de Bretagne, s’est marié au Sault-au-Récollet, le 16 octobre 1741, avec Marie Françoise Legault-Deslauriers.

Le couple fait baptiser Jean-Baptiste en août 1742 à Saint-Charles de Lachenaie, lequel fut inhumé en juin 1745 à Fort Saint-Frédéric, où naquit en mars de la même année Louis-Alexis, l’ancêtre des Raby de Saint-Eustache. Si Jean-Baptiste n’était pas vieux quand il fit le voyage de Lachenaie au Fort Saint-Frédéric, Louis-Alexis a sans doute, lui aussi, voyagé très jeune puisque c’est à Québec que naît Jean-Julien en juin 1748, et à Fort Saint-Frédéric, Marie Victoire, fin février 1752. Pour terminer le va-et-vient, Jean Guillaume décède à Montréal en 1755.

Louis-Alexis se marie à Lachine le 8 janvier 1776 à Marguerite Richer dit Louvetot et le couple donne naissance à Michel Ribi (Angélique Trottier), Charles (Marie Josephte Brissette-Bessette), Alexis (Angélique Damour), Joachim (Marie Louise Côté) et Catherine (Antoine Laniel). On les retrouve à Sainte-Geneviève vers 1800.

Michel Ribi et Angélique Trottier, mariés à Saint-Eustache le 23 janvier 1815, ont donné naissance à Angélique (Jacques Paradis), Joseph (Marguerite Pilon; les ancêtres de Raymond), Françoise Marie (Pierre Martel), Michel (Marguerite Girard), Émery (Henriette Janvry Bélair), Tarcile (Charles Paradis), Marguerite (Eustache Berthelet) et Louise décédée en août 1825. Les Raby sont bien implantés à Saint-Eustache; c’est ici qu’ils naissent, se marient et meurent.

Veuf, Michel Ribi se remarie le 5 mars 1832 avec Charlotte Boucher. De ce couple viennent, Léon Raby (Arthémise Paquin), Charles (Marceline Janvry-Bélair), Arméline (Michel Landry), Mélina (Jean-Baptiste Martel), Olivine (Augustin Viau), Euphémie (Toussaint Brunette) et Eustache (Marie Virginie Bertrand).

Mais, c’est de Paul Raby, l’architecte bien connu dans la région, dont je voulais vous parler cette semaine!

Paul est le fils de Rosaire et Louise Roy; il est le petit-fils d’Eustache et Emma Mallette, mariés à Saint-Eustache le 28 février 1905. Il est l’arrière-petit-fils de Léon et Arthémise Paquin, mariés à Saint-Eustache le 11 avril 1864.

Paul a épousé Ginette Parizeault et ils ont donné naissance à Marylène et Ysabelle, laquelle leur a donné deux petit-fils: Guillaume et Vincent.

Paul est très fier de sa famille. Son père, Rosaire, bien connu dans la région, a été un pionnier de la vente de la glace à domicile, un service très important à l’époque. Il fallait tailler, sur le lac des Deux Montagnes gelé, de gros morceaux de glace pesant plus de 300 kilos. Il fallait les sortir de l’eau et les transporter sur des «sleighs» tirées par des chevaux. La glace était entreposée dans le bran de scie pour sa conservation pendant l’été. Elle était ensuite distribuée de porte en porte, en blocs d’environ un pied cube. Quand la glace fut passée de mode, Rosaire s’est recyclé dans le transport de la neige. Moi, je l’ai connu marchand de sable!

Rosaire a été honoré par la Caisse populaire du Grand-Moulin pour avoir œuvré pendant plus de 30 ans sur la commission de crédit.

Merci à mes collaborateurs!
Société de généalogie de Saint-Eustache,
membre numéro 90