Liste des chroniques

Des Raby (1)

Raby, est un nom qui ne soulève pas beaucoup d'intérêt, du moins, a priori. Mais, lorsque l'on s'y met, l'histoire devient intéressante.

Selon le Larousse canadien complet (1ère édition, 1954), Augustin Raby, fils de Mathieu dit Vilain, fut contraint de piloter la flotte d'invasion anglaise de Saunders, en juin 1759, de l'île d'Anticosti à l'île d'Orléans. Doit-on être fier de ce fait d'arme ? N'empêche que Augustin-Jérome, son fils, fut élu député au parlement ! Mais, ceux-ci ne sont pas les ancêtres des Raby de notre région.

D'ici, je vous parlerai d'abord de Raymond Raby, mais non pas à cause de sa descendance... Raymond est né à Montréal, mais déjà en '42, il élisait domicile à St-Eustache. Il a étudié au Collège Sacré-Cœur de St-Eustache où il a connu le frère Lucien Rivest, éminent généalogiste. Professeur-étudiant, il s'intéresse à la théologie et est ordonné prêtre en1991. En 1993, il devient curé de la Paroisse Saint-Joseph-du-Lac, et en 1999, il est nommé curé au Christ-Roi à Saint-Eustache où il exerce encore, tout en étant aumônier au Manoir de Saint-Eustache.

Fils unique de Fabien Raby et de Azilda Houde, son grand-père Salomon, s'est marié à Saint-Eustache en 1902 avec Délia Gravel, C'est donc un retour au pays pour Raymond. D'ailleurs, ses oncles Rémy, travailleur sur les trains, et Alcidas, celui qui avait la salle de billard sur la rue St-Louis, demeuraient tous deux à St-Eustache. Mais, pas de cousin Raby : ils étaient célibataires ! Ses tantes Laurentine (Léopold Daigle), Marie-Anna (Lucien Hogue) et Lucille (Paul Ferron) demeuraient à Montréal. Il y a bien tante Yvette (Guy Roy) qui a vécu à Fabreville, et, Thérèse, célibataire, qui demeure au Riverain à Saint-Eustache.

Raymond m'a raconté que son grand-père, Salomon Raby, se faisait appeler le " Gros Richer ". C'est probablement parce que son arrière-grand-père Salomon avait épousé, à Saint-Eustache, le 7 janvier 1878, Philomène Comtois, veuve de Joseph Richer.

Les Raby ne sont pas les derniers venus à St-Eustache. Le père de Salomon (Philomène Comtois), Joseph, s'est marié à St-Eustache le 12 janvier 1841 à Marguerite Pilon, et son grand-père, Michel Ribi, s'y est marié une première fois le 23 janvier 1815, avec Angélique Trottier - ancêtre de Raymond -, et en 2e noces, le 5 mars 1832, à Charlotte Boucher.

Michel Ribi était le fils de Louis-Alexis Daraby et de Marguerite Richer, mariés à Lachine le 8 janvier 1776. Il était le petit-fils de Jean Guillaume et de Marie Françoise Legault-Deslauriers, mariés au Sault-au-Récollet le 16 octobre 1741.

Jean Guillaume-Daraby, fils de Marc & Jacqueline Roumain, était originaire de Trébédan, diocèse de Dol, Côte d'Armor, en Bretagne. Il a été maître-farinier au Fort Saint-Frédéric, alors territoire français aussi appelé " Pointe à la chevelure ", portant maintenant le nom de " Crown Point ", état de New-York (90 km au sud de Plattsburg). Il est décédé le 11 août 1755 et fut inhumé le 12 dans le cimetière des pauvres à Montréal.

(À suivre)

Merci à mes collaborateurs
Société de généalogie de Saint-Eustache, Membre # 90