Liste des chroniques

Le séisme du 5 février 1663

Ce tremblement de terre commença le lundi gras, à cinq heures et demie du soir, et se fit ressentir sur une période de six mois.

Marie Guyart, mieux connue sous le nom de Mère Marie de l’Incarnation a vingt ans lorsqu’elle devient veuve de Claude Martin, qui lui laisse un enfant de six mois et un commerce en mauvaise posture. Après avoir remonté celui-ci, elle entre au cloître des Ursulines de Tours en 1632, y passe quelques années, puis arrive en Nouvelle-France pour instruire les jeunes Françaises et Amérindiennes.

C’est dans une des lettres à son fils qu’elle parle du séisme. «Le temps était calme et serein lorsqu’on entendit un bourdonnement épouvantable, comme le bruit d’un grand nombre de carrosses roulant sur des pavés avec impétuosité. Ce bruit n’eut pas plus tôt éveillé l’attention que l’on entendit, sur terre et sous terre, comme une confusion de flots et de vagues qui inspirait de l’horreur... L’on entendit comme une grêle de pierre sur les toits, dans les greniers et dans les chambres. Une épaisse poussière volait partout. Dans la même pièce, des portes s’ouvraient d’elles-mêmes et d’autres se refermaient. Les cloches des églises et les timbres des horloges sonnaient. Les clochers, aussi bien que les maisons, étaient agités comme des arbres au grand vent. Et tout cela, dans une horrible confusion de meubles qui se renversaient, des pierres qui tombaient, des planchers qui s’éventraient, des murailles qui se fendaient et d’animaux domestiques qui hurlaient. On ne trouva pas plus d’assurance dehors que dedans. Par le mouvement de la terre qui trémoussait sous nos pieds comme les flots sous une chaloupe, on reconnut aussitôt un tremblement de terre. Plusieurs embrassaient les arbres qui, se mêlant les uns dans les autres, ne leur causaient pas moins d’horreur que les maisons qu’ils avaient quittées.»

L’on rapporte qu’il y eut à Québec 32 secousses la première nuit et à Montréal la terre trembla neuf fois en autant d’heures, selon Marguerite Bourgeois. «Le premier coup fut si fort dit-elle que la cloche sonnait avec la plus grande vitesse.» L’on apprend de plus, dans les annales manuscrites des Ursulines de Québec, que le tremblement de terre fit beaucoup de ravage en direction de Tadoussac, principalement dans les forêts. À Baie-Saint-Paul, une partie de la rive se détacha et glissa dans le fleuve Saint-Laurent pour devenir un îlot. Aujourd’hui, ce coin de pays s’appelle «Les Éboulements».

À la suite de ce tremblement de terre qui frappa Percé en Gaspésie jusqu’à la Nouvelle-Angleterre en passant par Montréal, les prêtres entendirent des milliers de confessions et l’on devint tout à coup plus croyant.

On peut lire dans les Relations des Jésuites, tome 5: «Bons effets de Tremble-Terre, et de l’estat du Christianisme des Sauvages plus proche de Québec. Quand Dieu parle, il se fait bien entendre, surtout quand il parle par la voix des Tonnerres, ou des Terre-tremble, qui n’ont pas moins ébranlé les coeurs endurcis, que nos plus gros rochers, et ont fait de plus grands remuëmens dans les conciences, que dans nos forests et sur les montagnes.»

N’oubliez surtout pas que tout cela se passe en 1663.

Claude Latour
Société de Généalogie de Saint-Eustache
www.linfonet.com/gene/