Liste des chroniques

HISTOIRE DE NOS FAMILLES

Prud'homme (suite)

Homme au grand coeur, François-Xavier, de la deuxième génération, l’aîné des enfants de l’ancêtre Louis Prud’homme et de Roberte Gadois, vient en aide à sa famille. Un acte de donation, daté du 2 décembre 1651, nous apprend qu’il retarde volontairement son établissement pour aider sa mère veuve et ses frères et soeurs. En reconnaissance, elle lui lègue 20 arpents de forêt. Pierre et Jean-Baptiste Gadois, ses deux oncles, y ajoutent 60 arpents. Le 20 novembre 1684, François-Xavier épouse Cécile Gervaise puis le couple s’installe sur la terre paternelle.

Les Prud’homme des générations suivantes s’allient aux Gervaise, Courault, Roy, Simon, Descarie... toutes de la région de Montréal.

À la sixième génération, Jérémie, fils de Jérémie Prud’homme, épouse à Montréal, le 18 janvier 1813, Marie-Louise Hurtubise, fille de Louis et de Brigitte Minville. Leur fils, Louis, de la septième génération, marie à Saint-Eustache, le 6 août 1855, Rose-Anne Ouimet, fille de Joseph et de Josette Daoust. La huitième génération voit Eustache Prud’homme (1859-1886) prendre pour épouse, à Saint-Eustache, le 3 mai 1886, Philomène Carrière (1859-1930) et ils ont quatre enfants: Rosa, J. Eustache, François-Xavier, Samuel.

J. Eustache (1894-1966), de la neuvième génération, de cette lignée ici en Amérique, épouse à Saint-Eustache, le 4 janvier 1922, Clérilda Taillefer. Neuf enfants naissent de cette union, au même endroit, sur la terre 262 du cadastre de la paroisse de Saint-Eustache sur la Rivière-sud: Jeannette (Fernand Constantin), Larette (Réal Trottier), Claire (Albert Saint-Pierre) (Yvon Carrières), Lucienne (Viateur Gauthier), Jean (Mariette Renaud), Laurent (Rita Mondou), Hélène (Denis Guindon), Gilles (Réjeanne Lécuyer) et Monique (Germain Dupuis) (Germain Hotte).

Un autre fils de Jérémie Prud’homme et de Marie-Louise Hurtubise, de la septième génération, est Joseph. Il épouse à Saint-Eustache, le 3 janvier 1825, Clothilde Provost, et sept enfants naissent de ce mariage: Jérémie, Joseph, Eustache, Louis, Mélina, Hector et Agnès. Si nous suivons Hector, de la huitième génération, lequel épouse à Saint-Eustache, le 16 septembre 1906, Amanda Villeneuve, nous retrouvons les enfants suivants: Jean-Paul, Marguerite (est pianiste accompagnatrice à l’émission radiophonique Les joyeux troubadours à Radio-Canada avec les Robert L’Herbier, Gérard Paradis, etc.), René, Marcel, Thérèse et Guy qui est secrétaire-trésoirer de l’ex-paroisse de Saint-Eustache, de 1957 à 1972, et greffier de la Ville de Saint-Eustache, de 1972 à 1982.

Louis, fils de Louis, de la huitième génération, épouse à Notre-Dame-de-Grâce, le 31 août 1891, Marie-Victoire Décarie. Un de leurs enfants, Gérard, épouse aussi à Notre-Dame-de-Grâce, le 22 août 1922, Marie Décarie. Trois enfants naissent de cette union: André (Pierrette Riopel), Pierrette (Mathias Juneau), Jacques (Rita Larosque). André a passé une partie de sa vie au service à la clientèle dans le commerce de matériaux de construction: Émile Légaré et fils, François Lespérance, etc.

Selon Robert Rumilly (Histoire de Montréal Vol.1, p. 75), l’ancêtre Louis Prud’homme est le premier industriel de Montréal. Le 21 novembre 1657, il est élu dans le premier corps de marguilliers de la paroisse Notre-Dame, sous la présidence du premier curé, Gabriel Souart. Puis, en 1663, il est le premier capitaine de milice dans la confrérie militaire de la Très-Sainte-Vierge, formée par M. de Maisonneuve, pour défendre Ville-Marie.

Claude Latour et collaborateurs
Société de généalogie de Saint-Eustache
http://www.linfonet.com/gene/accueil.html