Liste des chroniques

HISTOIRE DE NOS FAMILLES

Beauchamp (suite)

François-Xavier, qui a épousé en premières noces Marie Glaude, épouse en secondes noces Marceline Champagne. Ils habitent Sainte-Dorothée. Un de leurs enfants, Ernest, rencontre Ida-Dorina Lavoie, qu’il épouse à Saint-Eustache, le 9 novembre 1921. Ernest et Ida ont huit enfants: René (décédé), Roland, Lucien (décédé), Yvette, Guy, Germain, Hélène et Claude. Ernest s’établit à Saint-Eustache au tout début du siècle. Il travaille pendant 29 ans au magasin général d’Ernest Lahaie (aujourd’hui Jeanne Audet et le Café Clé de sol) puis, en 1943, ouvre son propre commerce à Saint-Placide.

En 1929, la famille Ernest Beauchamp habite dans la 4e Avenue (rue Dorion), à Saint-Eustache. C’est à cet endroit qu’en 1939 Roland débute dans la photographie sous la raison sociale de Studio Beauchamp, son frère aîné, René, l’aidant à l’occasion le soir à développer les négatifs. Puis, en 1949, c’est au tour de Germain de s’impliquer en travaillant pour son frère Roland. Ils prennent des photos dans toutes les occasions, mariages, baptêmes, fêtes, etc., et les développent dans son studio. Le commerce de Roland couvre tout Saint-Eustache et les environs.

En 1972, Roland transporte son commerce au Centre commercial Place Saint-Eustache, qu’il exploite jusqu’en 1984. La Corporation des maîtres photographes du Québec a primé de ses photos. De plus, il a eu le privilège de photographier le premier ministre de la province de Québec, Paul Sauvé, en chapelle ardente, Pierre Elliott Trudeau et son épouse, l’ancien premier ministre du Canada, Louis Saint-Laurent, et beaucoup d’autres.

Roland est marié à Gisèle Grégoire (décédée en 1987). Ils ont eu trois enfants: Nicole, Denis et Chantal qui, à leur tour, leur ont donné onze petits-enfants.

Après vingt années passées avec son frère, Germain décide de faire cavalier seul. En 1970, il ouvre son propre commerce au 175, rue Saint-Louis. En 1973, il est nommé photographe de l’année au Québec et reçoit le titre de maître photographe agréé; il totalise plus de 50 photos primées par la Corporation des maîtres photographes du Québec. En 1982, sa fille Josée se joint à lui et, en 1985, la raison sociale devient Atelier Germain Beauchamp et fille inc. Tout dernièrement, la famille fêtait le 45e anniversaire de mariage de Germain et d’Yvette Brunet, son épouse, de Saint-Benoît, et également le 50e anniversaire de Germain comme photographe. Le couple a deux enfants: Josée et Manon.

Germain possède une collection de caméras antiques, une des plus importantes de la province de Québec, qui lui a occasionné plusieurs apparitions à la télévision ainsi que dans plusieurs films d’époque tournés à Montréal.

Guy, le quatrième enfant d’Ernest et d’Ida, achète le commerce de son père à Saint-Placide, au milieu des années 1960. Guy fait son cours primaire au collège Sacré-Coeur de Saint-Eustache. Vers 1942, ses compagnons de classe sont Guy Robert, Roger Chevalier, Maurice Lamoureux, Henri Renaud, Gilles Boileau, Claude Latour, Lucien Perreault, etc.

Un autre Beauchamp, Paul-Émile (Napoléon), épouse Héléna Guilbault, à Saint-Roch-de-l’Achigan, le 8 juillet 1929. Le couple passe par Montréal pour arriver à Saint-Eustache en 1964. Paul-Émile et Héléna ont sept enfants: Jean-Paul, Maurice, Gérard, Denis, Cécile, Marcelle et Ginette, qui demeure à Saint-Eustache. La plus connue, ici dans la région, est Cécile, qui épouse Maurice Binette, pharmacien. Après le décès de son mari, elle oeuvre comme assistante-pharmacienne puis vend la pharmacie Deux-Montagnes à Claude Allard.

Voilà, en résumé, une infime partie de la progéniture qu’ont laissée Jean Beauchamp et Jeanne Loisel, les ancêtres.

Yvon Bergeron,
Société de généalogie de Saint-Eustache