Liste des chroniques

HISTOIRE DE NOS FAMILLES

Desjardins

Claude Latour

Plusieurs ancêtres Desjardins viennent en Amérique: Philippe Beaudin dit Desjardins d'Aunis habite dans la région de Québec, Antoine Roy dit Desjardins de Bourgogne habite dans la région de Kamouraska, Pierre Desjardins, de Normandie, habite sur la Rive-Sud de Montréal et celui que nous suivons aujourd'hui est Claude dit Charbonnier de Bourbonnais. La plupart de ses descendants habitent Montréal, Laval et la Rive-Nord.

Notre ancêtre Claude est le fils de Marin, de l'Isle en Bourbonnais, évêché de Senlis, et de Marguerite Gabrielle Julien, de la paroisse Saint-Gervais de Paris, en France. Le couple s'est marié vers 1617, et Claude vient au monde en 1636 l'Isle et Bordais - Allier, Senlis l'Isle (île de France).

Claude Desjardins arrive en Nouvelle-France en août 1665, en même temps que Mgr de Tracy et de Jean-Talon, faisant partie, en tant que militaire, de la compagnie De Porte du régiment Carignan-Salières, avec mission du roi Louis XIV de vaincre les Iroquois. Il fait partie d'un des huits contingents de soldats partis du port de La Rochelle, fin mai 1665.

Avec l'approbation du gouverneur, le mariage de Claude et de Marguerite Cardillon est célébré le 12 janvier 1666 en l'église Notre-Dame de Québec. La mariée est la fille de Noël et Marie Du Bois, de Paris. Leur contrat de mariage est signé devant le notaire Romain Becquet, le 6 janvier 1666, dans la maison de Marie Barbe d'Ailliboust, de Québec. Il reçoit, par le prêtre supérieur Gabriel Souart, une concession de terre de 60 arpents, Ville-Marie, sur la cte Saint-François. Claude décède quelque part entre le 26 novembre 1704 et le 1er février 1711 Rivière-des-Prairies. Son épouse décède le 24 juin 1711 l'Htel-Dieu de Montréal, l'ge de 60 ans.

Rock, de la deuxième génération, épouse Rivière-des-Prairies, le 26 janvier 1704, Marie Boulard, fille de François et de Françoise Lauzon. Deux de leur enfants, Paul et Jean-Baptiste, essaiment dans la région térésienne. Jean épouse Saint-François de l'île Jésus, le 7 février 1729, Marie-Anne Labelle, fille de Charles et de Marguerite Éthier. Michel, de la quatrième génération, épouse Terrebonne, le 20 août 1764, Thérèse Éthier, fille d'André et de Marie Filion. Michel épouse Saint-François, Laval, le 17 janvier 1786, Louise Giroux, fille d'André et de M. Angélique Aubry/Thècle. François, de la sixième génération, épouse Sainte-Rose, le 30 septembre 1811, Clémence Chauret, fille de Louis et de Josephte Maillé. Puis, François, fils de François, épouse Sainte-Thérèse, le 8 octobre 1839, Zoé Deslages, fille de Joseph et d'Archange Armand/Chartrand. Joseph épouse Sainte-Thérèse, le 21 novembre 1876, Adélia Cadieux, fille de Théophile et de Rose Lima Aubin. Léon épouse Montréal, le 17 octobre 1918, Iréna Benoît, fille d'André et d'Hélène Gauthier. Puis Homer, mon père, de la dixième génération, épouse Montréal, le 3 décembre 1949, ma mère, Lorraine Pelletier, fille de Damase et d'Émilia Nadeau.

Moi, Réjeanne, j'ai épousé Saint-Maxime de Chomedey, le 19 juin 1971, André Legault, fils d'Hervé et de Blanche McCarthy.

Recherche: Réjeanne Desjardins Legault.
Réjeanne et sa famille habitent Saint-Eustache. Elle est une grande bénévole au sein de notre société, depuis le tout début.

Claude Latour,
Société de généalogie de Saint-Eustache,

103, rue de Bellefeuille,

Saint-Eustache (Québec), J7R 2K5,
http:www.linfonet.com/gene/accueil.html