Liste des chroniques

Binet, Binette

HISTOIRE DE NOS FAMILLES

Claude Latour

Mathurin Binet et Marie Prou, de Saint-Jean de Sauvé, évêché de Poitiers, actuellement au département de la Vienne, Canton de Montcontour, sont les parents de René Binet, notre ancêtre ici en Amérique. Il est né en 1638. Au recensement en 1666, il est domestique chez M. Henri Pinguet. Le 19 octobre 1667, il épouse Catherine Bourgeois, fille de maître Thomas Bourgeois, avocat de Rouen, et de Marie Petit, de Saint-Gervais, évêché de Rouen. Cinq enfants naissent de cette union entre 1668 et 1690: Anne, Louise, Nicolas, François et René. Notre ancêtre, René, décède Beauport le 15 mai 1699 et son épouse le suit le 21 septembre 1702.

Aujourd'hui, c'est Nicolas, l'aîné des fils, que nous suivons. Il épouse l'Ange-Gardien, le 12 novembre 1697, Geneviève Brisson (René et Anne Vézina). Douze enfants naissent de cette union.

François Binet, de la troisième génération, épouse Montréal, le 21 mai 1742, Charlotte Parent (Charles et Marguerite Cerire). Dix enfants naissent de cette union.

Nicolas Binet, de la quatrième génération, épouse Pointe-Claire, le 13 janvier 1766, Agathe Périer (Jean et Charlotte Pilon). De cette union naissent dix enfants.

Puis, François Binet épouse en premières noces Saint-Eustache, le 5 octobre 1790, Marguerite Danis (Joseph et Marie-Josette Desforges). Ils ont 12 enfants. François épouse en secondes noces, au même endroit, le 20 août 1810, Marie-Andrée dit Lafontaine, veuve de Pierre Corbeil, avec qui il a neuf autres enfants.

Nicolas Binette, du premier lit et de la sixième génération, épouse Saint-Benoît (Mirabel), le 2 juillet 1832, Esther Taillefer, veuve de Jean-Baptiste Lanthier. Le couple a 12 enfants, tous baptisés Saint-Eustache.

Septième génération, Cyrille épouse en premières noces, Saint-Eustache, le 19 janvier 1874, Rose-de-Lima Théorêt (Félix et Osémire Théorêt) et en secondes noces, au même endroit, le 15 octobre 1883, Osimire Parent, veuve d'Adolphe Dufour. Cyrille est le père de six enfants, tous de sa première femme.

Polydore (1881-1951), sixième enfant de Cyrille et de Rose-de-Lima et de la huitième génération des Binet et Binette, ici en Amérique, épouse Montréal, le 29 octobre 1906, Délisca Binette, fille de Cyprien et de Marie-Anne Brunette. Polydore habite le haut de la Cte-du-Lac (Sainte-Marthe-sur-le-Lac). Il est propriétaire terrien, mais son lopin de terre n'est pas grand et ne rapporte pas assez pour assurer la subsistance de sa famille. Alors, il travaille l'extérieur, dans les chantiers, chez les trappistes Oka, au Club de golf Laval-sur-le-Lac. J'ai connu personnellement Polydore la fin des années 1940, petit de stature, mais trapu et doué d'une grande résistance physique. Dans un cahier souvenir du Club de golf Laval-sur-le-Lac, on le qualifie de professionnel constructeur de vert ou pelouse d'arrivée, avec son ami Aldège Locas, de Sainte-Rose-Ouest (Fabreville). Pourtant, les deux savent peine lire et écrire, comme plusieurs de leur époque, mais font de grandes réalisations que l'on peut encore admirer aujourd'hui.

Polydore et Délisca ont dix enfants: Aimé (1907-1949) (Emma Morin), Henri (1909-1982) (Cyprienne Landry), Jeanne (1910-1942) (soeur de la Providence), Victor (1911-1912), Aline (1913-1980), Simon (1914-1994) (Laurette Mitchell), Eugène (1917-1978) (Marthe Ladouceur), Claire (1919-1994) (Maurice Binette), Lucille (1920-1941) et Hélène (1925) (Claude Lauzon).

Puis, de la dixième génération, Henri, le deuxième fils de Polydore et de Délisca Binette, épouse Saint-Eustache, le 6 novembre 1935, Cyprienne Landry, fille de Hormidas Landry et d'Élisabeth Berthelet. Le couple a sept enfants dont cinq atteindront l'ge adulte: Jean-Guy, Madeleine, Jacques, Pierre André et Lucille.

Source: Madeleine Binette.
Claude Latour,

S ociété de généalogie
de Saint-Eustache