Liste des chroniques

HISTOIRE DE NOS FAMILLES

Carrière dit Jamme

Le père de notre ancêtre ici en Amérique, Jean Jamme, est originaire de Saint-Sylvestre de Lantheuil, Normandie, France. En 1984, Damasse Toupin, auteur d’Histoire de grand-papa et de grand-maman Jamme, se rend à Lantheuil et raconte que c’est un bourg minuscule d’environ 350 habitants. Le cimetière fait un demi-cercle autour de l’église et les pierres tombales remontent rarement à plus de cent ans. Sur ces pierres, tous des patronymes inconnus ici, sauf James et De LeBourgeois. Toujours selon Damasse Toupin, la mairesse de Lantheuil affirme que le nom de James est fréquent dans la région, mais que les gens le prononce Jamme, à la française, et non James, à l’anglaise. La France et l’Angleterre se sont disputé la Normandie pendant près de 400 ans. À la naissance de Pierre Jamme, vers 1662, le territoire n’était devenu français que depuis 200 ans. Est-ce que Jamme est d’origine anglaise? Bien malin celui qui pourrait le certifier, mais cela est fort possible.

Revenons au cinquième enfant de Joachin Jamme dit Carrière et d’Olive Raymond du rang Saint-Vincent, à Saint-Placide. Il s’agit d’Homidas, qui habite le Colorado avec ses frères depuis 1870. Il revient au pays, épouse le 23 janvier 1888 Rose-Délima Rochon, de Saint-Benoît puis, accompagné de sa femme, il retourne à Telluride, État du Colorado (États-Unis), à environ 130 kilomètres au Nouveau-Mexique. Après plus de trente années passées là-bas, lui à travailler dans les mines d’or, il reviennent au pays et s’établissent sur deux fermes du rang Saint-Joachin, à Saint-Benoît. Leur petite famille se compose de cinq enfants, dont trois ont la citoyenneté américaine.

Alfred épouse à Montréal Marie Miller. Il est employé de l’École des beaux-arts de Montréal. Valentine épouse à Saint-Eustache, en 1917, Arthur Barbe, jardinier (Roméo-Jeannette Paquin). Marie-Rose (1891-1909). Théogène épouse à Saint-Placide, en 1923, Albertine Brisebois et s’établit sur la terre paternelle. Léopold épouse à Montréal Simone Desmarais. Il est professeur, puis inspecteur d’école (Vaudreuil et Deux-Montagnes) et, enfin, inspecteur général de l’Instruction publique du Québec.

Le couple de Théogène et d’Albertine ont six enfants, cinq garçons et une fille: Marie-Rose épouse à Saint-Jérôme Roger Ladouceur; ils ont trois enfants. Yvon épouse en premières noces, à Saint-Eustache, Marguerite Lafrance. Ils ont trois enfants. Puis il épouse en secondes noces, à Saint-Eustache, Claire Prud’homme. Alfred (1928-1940). Roger épouse en premières noces, à Montréal, Huguette Alain. Ils ont trois enfants. En secondes noces, il épouse Lise Grenier, de Mont-Laurier; deux enfants naissent de cette union. Jacques épouse en premières noces, Claire Bibeau, de Sorel, et en seconde snoces, Ghislaine Castagner, de Montréal. Jean épouse Louise Bouchard, de Longueuil. Ils ont trois enfants.

Le couple de Léopold et de Simone Desmarais a six enfants, trois garçons et trois filles: Colette épouse John Léger; ils ont cinq enfants. Simon épouse Jacqueline Binette, de Saint-Joseph-du-Lac; ils ont six enfants. Jude épouse Agathe Chartrand; ils ont deux enfants. Pierre épouse Monique Landreville, de Montréal; ils ont quatre enfants. Agnès est célibataire. Louise épouse John McConnell. Ils ont une fille.

Je suis fier de mes ancêtres et tous les Carrière dit Jamme encore de ce monde doivent être fiers de leurs ancêtres ici en Amérique, depuis les enfants de Jean Jamme et de Marie-Charlotte Husse (Coté), originaire de Saint-Sylvestre de Lantheuil, Normandie, France. Recherche: Yvon Carrière,

Claude Latour,
Société de généalogie de Saint-Eustache