Liste des chroniques

Histoire de nos familles

Denis Duquet, originaire de ?


Durant le régime français, il vint au Canada un seul immigrant portant de le nom de Duquet. Il sagit de Denis Duquet, dorigine inconnue. On a dit quil était originaire du Poitou, mais cela na pas été prouvé. Doù venait-il? Il serait arrivé en 1633, venant de Quet-en-Beaumont, dans lIsère, aux environs du lac et du barrage de Sautet, qui se trouvent sur la route Napoléon, selon un renseignement provenant du Musée du livre de la Place Bonaventure, Montréal, en 1996. Était-ce Duguay dit Lafranchise? Lors de son union avec Catherine Gauthier, il est écrit, dans la marge du contrat de mariage, Denis Duguay. ce moment-l, Denis Duquet porte le nom de Denis Duguay et il signait bien Denis Duquet. En réalité, nous ne connaîtrons lorigine de Denis Duquet que lorsque lon aura trouvé ses parents.

Catherine Gauthier, originaire de lÎle-de-France, arrive en Amérique avec ses parents. Elle na que 13 ans quand elle épouse Denis. Ils sétablissent sur une ferme Saint-Joseph-de-Lauzon, dans la pointe Lévis. Le nom de Denis Duquet est inscrit sur une plaque fixée sur le mur de léglise, comme fondateur de cette paroisse, qui a fêté il y a peu de temps sont 350e anniversaire de fondation.

Denis et Catherine ont onze enfants, dont quatre fils: Pierre épouse en 1666 Anne Lamarre et ils sétablissent Québec. Il devient sieur de La Chesnaye. Il est notaire et rédige plus de 2 000 actes notariés avant de devenir président du Tribunal de la justice de Notre-Dames-des-Anges. Le couple na pas de descendant. Jean, qui demeure Lévis, épouse Catherine-Ursule Amiot en 1683. Il est lancêtre de Joseph Duquet, le patriote de Chteauguay qui fut pendu au Pied-du-Courrant le 21 décembre 1838 la suite de linsurrection de 1837-1838 et la rébellion de Saint-Eustache. Le couple a quatre descendants. Antoine, qui prend le surnom de Madry, épouse Marie Testard en 1694. Le mariage a lieu au bout de lîle de Montréal. Le couple a deux enfants, les premiers Duquet de la région de Montréal. Antoine décède lge de 37 ans. Joseph devient sieur de La Bazinière. Il épouse Suzanne Choret en 1702. Ils nont quun seul fils.

Chez les filles, une delles, Agnès, devient religieuse chez les Ursulines et porte le nom de soeur de la Nativité.

N os ancêtres, depuis Denis, sont Antoine, qui épouse Montréal en 1694 Marie Tétard. Puis Antoine, fils dAntoine, qui épouse Boucherville en 1719 Marie Ménard. Joseph épouse Saint-François-de-Salle en 1753 Élisabeth Charbonneau. Joseph, fils de Joseph, épouse en premières noces Saint-Eustache en 1778 Marie-Louise Parant et, en secondes noces, Saint-Eustache, en 1787, Élisabeth Bourgon. Un troisième Joseph de suite épouse en premières noces Sainte-Thérèse en 1804 Élisabeth Vaudry.

Un de leurs enfants, prénommé lui aussi Joseph, est ordonné prêtre en 1840, puis curé de Sainte-Thérèse de 1849 1857. Enfin, il devient le deuxième supérieur du Séminaire de Sainte-Thérèse; il succède labbé Charles Ducharme. Puis, Joseph épouse en secondes noces Saint-Eustache en 1834 Clémence Charbonneau et, en troisième noces, toujours Saint-Eustache en 1846 Véronique Presseault. Marcel épouse en premières noces Sainte-Thérèse en 1840 Marie-Louise Gratton, et, en secondes noces, Sainte-Thérèse en 1865, Zoé Matte. Puis Marcel, du premier lit, épouse Saint-Eustache, en 1876, Victorine Guindon. Eudore épouse Sainte-Thérèse en 1912, Marie Lecompte. Enfin, Guy épouse Sainte-Rose, en 1949, Gabrielle Nadon. La semaine prochaine: les Duquet du Grand-Saint-Charles.

Recherche: Guy Duquet