Liste des chroniques

Marineau dit Ostain

 

- C’est à Saint-Pierre de Marennes, près de Seudre, chef-lieu de canton de la Charente-Maritime, France, que l’on trouve Pierre Ostain et son épouse Catherine Justemet. Ils ont un fils prénommé Jean qui traverse l’Atlantique vers le nouveau monde. C’est à Beauport, le 10 janvier 1691, qu’il épouse Jeanne Tardif, fille de Jacques Tardif et de Barbe d’Orange. C’est la première génération en Amérique.

- Leur fils, Pierre Ostain, épouse à Montréal, le 8 janvier 1731, Catherine-Gertrude Lecompte, fille de Samuel-Jean et de Marie-Jeanne Jérémie.

- C’est à la troisième génération que Jean-Baptiste, fils de Pierre Ostain, prend le nom de Marineau. Alors Jean-Baptiste Marineau dit Ostain épouse à Longue Pointe, le 5 octobre 1767, Marie Angélique Chartier, fille de François et de Hélène Larchevêque.

- Puis son fils, Jean-Baptiste Marineau, épouse au Sault au Récollet, le 25 septembre 1797, Josephte Quenneville, fille de François et de Marie Judith Galipeau.

- C’est Martin Marineau qui arrive le premier dans notre région. Il épouse à Saint-Eustache, le 6 août 1827, Esther Ducharme, fille de Joseph et de Véronique Presseau.

- Frédéric Marineau épouse en premières noces à Saint-Eustache, le 16 novembre 1896, Rachel Malette, fille d’Olivier et d’Azilda Carrière et en deuxièmes noces Clarilda Malette, soeur de sa première femme. Frédéric est journalier et très polyvalent.

- Armand, fils de Frédéric (8e gén.), est baptisé à Saint-Eustache le 6 juillet 1904 et y passe son adolescence Il épouse en la paroisse Saint-Pierre-aux-Liens de ville Saint-Pierre, le 26 avril 1924, Adrienne Saint-Aubin, fille d’Aldérique et de Catherine McSween. Armand revient dans la région passer les étés en achetant un chalet à Sainte-Marthe-sur-le-lac. Il est mécanicien d’automobile au Canadien Pacifique.

- La neuvième génération des Marineau dit Ostain revient habiter à Saint-Eustache en 1983 ; il s’agit de Guy, fils d’Armand et d’Adrienne. Alors qu’il était au chalet avec ses parents, il fait la connaissance d’une voisine prénommée Mariette Lépine, fille de Bruno et d’Adrienne Chrétien, qu’il épouse à Saint-Cunégonde de Montréal le 16 mai 1964.

- Guy et Mariette ont une fille prénommée Sylvie qui, à l’occasion de l’anniversaire de naissance de son père, lui remettait récemment en cadeau son arbre généalogique. C’est de cette manière que Guy Marineau a appris que son ancêtre, ici en Amérique, s’appelait Jean Ostain dit Marineau et non pas Jean Marineau dit Ostain.

- Que le surnom devienne un nom est fréquent au temps de nos ancêtres. Par exemple, le surnom Lapointe est employé par six familles bien connues : Audet, Desautels, Godard, Robin, Simon et Tousignant, (Dic.Tanguay #7), des difficultés pour les chercheurs.

Recherche ; Suzanne Gendre

Claude Latour

Pour un anniversaire de mariage, un anniversaire de naissance, ou pour toutes autres occasions, faites une surprise à un être cher, un parent, un enfant. Offrez-lui son ascendance généalogique. Présentez-lui un tableau disposant la ligne directe de ses ancêtres jusqu’au tout premier arrivé ici en Amérique, au début de la colonie. Faites-le vous-mêmes en vous inscrivant à la prochaine session de cours donnés par notre société, ou faites-le faire par nos bénévoles. C’est un cadeau peu dispendieux et la totalité des argents reçus serviront à l’achat de livres et d’équipement pour notre centre de recherches.

Pour tout renseignement, écrivez à :

Comité des Ressources

Société de Généalogie de Saint-Eustache

103, rue DeBellefeuille

Saint-Eustache (Québec)

J7R 2K5

( Important : mercredi prochain, conférence, voir l’annonce dans ce journal.)