Liste des chroniques

Barbe (suite)

 

Autrefois le prénom Barbe était très populaire surtout chez les femmes. Sainte Barbe, par exemple, vierge et martyr au troisième siècle, devient patronne des artilleurs, des sapeurs et des pompiers. On la fête le 4 décembre de chaque année.

Cette semaine nous vous parlons d’un autre fils de François Barbe et de Félicité Leblanc de la 4e génération, il s’agit de Dieu-Donné qui est jardinier à Sainte Dorothée. Il épouse à Saint-Eustache le 11 janvier 1875, Zéphirine Brunette fille de Thomas et de Arthémise Cazale. Ils ont six enfants :

-Alma (Marie-Anne) épouse en la paroisse Saint-Denis de Montréal le 24 janvier 1922, Wilfrid Louis Bigras, fils de François et de Victoria Bergeron

-Élodia épouse à Saint-Eustache le 11 janvier 1915, Euclide Desrochers fils de Émery et de Salomée Galipeau.

-Zéphirine épouse à Saint-Eustache 1939, Lucien Larose fils de Félix et de Marie-Anne Desjardins.

-Rosa épouse à Saint-Eustache le 8 mai 1917, Armand Cadieux fils de Philias et de Rose-Délima Labelle.

-Déliska épouse à Saint-Eustache le 8 juillet 1901, Joseph Plouffe fils de Philias et de Rose-Délima Labelle.

-Joseph est le seul garçon de la famille. Il épouse à Sainte-Rose le 27 février 1924, Rose Éthier fille de Joseph et de Rose-Anna Locas.

Dieu-Donné cède la terre paternelle à son seul fils, Joseph son sixième enfant et à leur tour Joseph et Rose ont cinq enfants :

-Jeannette épouse à Sainte-Rose de Laval le 9 novembre 1946, Hubert Locas fils de Fabien et de Ernestine Sauriol.

-Déliska épouse à Saint-Eustache le 21 octobre 1950, Émile Labelle fils d’Arthur et de Alexina Bélisle.

-Thérèse épouse à Saint-Eustache le 25 octobre 1952, Georges Brière fils de Wilfrid et de Rébécca Cousineau.

-Rita qui est jumelle de Thérèse, épouse à Saint-Eustache le, 17 novembre 1951, Florent Lachance, fils de Victor et de Emma Laviolette.

-Alphonse le seul garçon de la famille épouse à Saint-Eustache le 24 mai 1950, Pauline Théorêt fille de Patrick et de Lucienne Mondou.

Puis Joseph Dieu-Donné offre la terre paternelle à son seul fils Alphonse . En plus de la culture, celui-ci a une pension pour chevaux de selle et possède ses propres chevaux. On a pu voir ces magnifiques bêtes au défilé du père Noël à Cité des Deux-Montagnes. Puis il vend le tout pour acheter une autre terre à Saint-Augustin, qu’il vend à son tour.(Aujourd’hui la cabane à sucre Magaline)

Les cinq terres, que les familles Barbe possédaient depuis plus de 95 ans, sur la Petite Rivière-Sud, entre le mont Saint-Eustache et l’autoroute 640, ont fait place à l’urbanisation. Elles ont été subdivisées et vendues en lots. On y retrouve aujourd’hui des maisons, des industries, la polyvalente Deux-Montagnes, le garage municipal et le Complexe Sportif et Culturel de Deux-Montagnes, et ainsi de suite.

Les familles Barbe, ont marqué à jamais l’histoire de notre région et de la Petite- Rivière Sud aujourd’hui appelée, rue Boileau à Saint-Eustache.

 

Source : Huguette Barbe

Recherche : Réjeanne Desjardins Legault

Claude Latour

Société de Généalogie de Saint-Eustache

C.P.81056 Place Saint-Eustache

Saint-Eustache (Qué.) J7P 5M7