Liste des chroniques

Fenêtre sur le passé

Nouvelles (1921-1922)

Sainte-Monique - Selon le dévoué curé, l'orgue de l'église est usé et doit être remplacé. Alors, Mlle Dosithée Paquette a commencé, depuis le 21 janvier, à faire appel aux amis dévoués et amis du culte afin de recueillir des fonds nécessaires à l'achat d'un nouvel orgue.
Sainte-Scholastique - La 14e Exposition de Sainte-Scholastique, organisée par la Société d'agriculture des Deux-Montagnes, a eu lieu l'automne passé, du 19 au 23 septembre. Son président, Paul Gratton, son vice-président, Joseph W. Sauvé, et son sécrétaire-trésorier, Joseph Fortier, ont fait les invitations. La souscription pour les dignitaires était de 5 $. Va-t-elle augmenter cette année?
Oka - À Oka, ça a été mal, les deux hôtels étaient fermés depuis un bon bout de temps quand j'y suis passé. Les voyageurs et même les habitants ont été pénalisés et l'économie du village en a souffert. J'espère qu'Achille Aubé a pu obtenir sa licence d'hôtellerie et le permis de la Commission des liqueurs qu'il avait perdus. D'ailleurs, la municipalité de l'Annonciation et celle de la Partie Nord ont fait des pressions sur le gouvernement à cet effet. J'espère que cela s'est arrangé car je n'aime pas coucher dehors quand je voyage, belles étoiles ou non.
Saint-Eustache - Le Cercle des fermières de Saint-Eustache va très bien, avec beaucoup d'activités au programme. C'est surtout grâce à Mme Arthur Bélanger. C'est elle qui a organisé cet hiver la soirée de la Sainte-Catherine et les soirées de " euchre " (prononcer ioukeur, sorte de jeu de cartes très apprécié de tous à l'époque). De plus, elle recueille des fonds pour leurs bonnes oeuvres dans la région. Sa fonction est sécrétaire-trésorière. (Elle sera encore en poste en 1927).
Les commissaires d'école auraient bien voulu voir Alda Desjardins, institutrice, enseigner à l'école de la Petite-Rivière-Sud, mais elle leur a écrit que cela n'était pas possible cette année. À l'école du Haut-du-Lac, c'est Antoinette Lavallée qui est institutrice, mais de la maladie dans sa famille l'empêche de continuer à enseigner, du moins pour cette année. Quant à Ovide Brisebois, pour continuer à enseigner au collège Sacré-Coeur, au village, il aimerait bien que son salaire monte à 75 $ par mois. L'ont-ils augmenté?
L'Association des laboureurs du Québec, dont Léo Brown, du ministère de l'Agriculture du Québec, est secrétaire, envoie une lettre le 14 octobre à tous les participants et invités de ce 2e concours de labour provincial. Ce concours d'adresse eut lieu l'automne passé sur les fermes d'Émile Groulx et d'Arthur et d'Eustache Bélanger dans la Grande-Côte, à Saint-Eustache, les 17, 18 et 19 octobre. Cette lettre leur annonçait le report d'une semaine de toutes les activités. La raison invoquée, le manque de pluie pour la préparation du terrain. Dire que ce printemps il pleut à tous les jours et les rivières débordent...
Saint-Augustin - Au mois de novembre dernier, les journaux annonçaient que le gouvernement du Québec avait l'intention de faire le recensement de la province. Wilfrid Saint-Jacques a fait des démarches afin que son nom soit sur la liste des recenseurs, et ce, pour la paroisse de Saint-Augustin. L'ont-ils choisi? Espérons-le.
Joyeuses Pâques! Salut,
Ovila Villiot, SGSE
L'Éveil, le 11 avril 1998